Menu Fermer

Histoire

La Maison des Enfants

Tout commence en 1974 lorsque des comédiens du Théâtre du Soleil organisent une garde collective de leurs bébés dans une roulotte utilisée pour les tournées. En 1978, les parents décident de créer une “crèche sauvage”, le groupe s’installe alors dans la maison du gardien de la Cartoucherie, la Maison des Enfants est née. C’est en 1980 que l’association de type 1901 Sequana-Maison des Enfants est créée et, en 1985, l’agrément PMI en tant que jardin d’enfants qui donne à la structure un statut social.
Le projet pédagogique “original” de la Maison des Enfants a été écrit par Colette Joly.
Ces dernières années, déjà bousculées par la difficulté d’interpréter le projet historique, des personnes responsables de La Maison des enfants ont élargi la recherche d’une pédagogie plus “lisible”. En passant par Decroly, Freinet, éclairés par Illich, Neill ou encore Laurent Ott, ils ont croisé le chemin de Bernard Collot.
Une carrière d’instituteur dans une classe unique rurale (Moussac/Vienne) devenue référence et qui a été le sujet de nombreux reportages en France, en Suède et au Québec.
Militant des mouvements pédagogiques, en particulier du mouvement Freinet, il a été amené à développer dans sa classe unique une approche différente de l’école et de l’acte éducatif basée sur l’hétérogénéité, la communication, l’aménagement de l’espace, l’auto-structuration, puis à théoriser sur les pratiques, leurs conséquences et leur généralisation.
Cette rencontre fut décisive car il leur a semblé que les positions, les analyses, le goût du risque, l’humanisme, la limpidité de sa pensée et le franc parlé de ce pédagogue répondaient en de très nombreux points aux questions qu’ils se posaient, tout en préservant (et même en consolidant) le projet “historique de la Maison des enfants” qui de tout temps a privilégié la re(création) du lieu, le refus des dogmes et des idéologies dominantes.

Facebook
Twitter